• Qu’est-ce que l’agriculture régénératrice ?

    L’agriculture régénératrice désigne un ensemble de pratiques agricoles ayant pour objectif la protection des sols et de la biodiversité, le bien-être animal, et l'accompagnement des agriculteurs..

    Elle englobe aussi bien l’agriculture conventionnelle que biologique. 

    Notre engagement est clair, concret et mesurable : en 2025, 100% de nos matières premières agricoles produites en France seront issues d’une agriculture régénératrice.

    Plus de 1000 agriculteurs partenaires sont aujourd'hui déjà engagés à nos côtés à travers 6 programmes d’agriculture régénératrice qui leur permettent notamment de se convertir à l’agriculture biologique, de réduire leur empreinte carbone ou encore de mettre en place des pratiques qui préservent les sols et la biodiversité.

    En complément, 28 projets pilotes innovants et expérimentaux sont sortis de terre afin de tester des bonnes pratiques agricoles innovantes ou déjà éprouvées, pour aller vers une agriculture régénératrice. 

    En savoir plus sur nos engagements en faveur de l'agriculture régénératrice 

  • Que fait Danone pour le bien-être animal ?

    Lorsqu’un éleveur laitier s’engage à travailler avec Danone, il s’engage à respecter dans le cadre de nos chartes (charte des bonnes pratiques d’élevage & charte Danone) des critères liés au bien-être animal et peut être régulièrement évalué sur le bien-être de ses animaux.

    Selon ses résultats, nous proposons aux éleveurs des formations pour améliorer les conditions d’élevage de ses animaux. Par exemple sur : l’accès à la lumière, le pâturage, l’accès à une aire extérieure.

    Les animaux et leur bien-être font partie intégrante de l'agriculture régénératrice, que nous souhaitons promouvoir. Nous évaluons les pratiques d’élevage via une évaluation dédiée et dans le respect des exigences en terme de bien-être animal  selon les libertés fondamentales définies par l’Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE) . 

    Le CIWF, organisation dédiée au bien-être des animaux, nous a accompagné dans l’élaboration d’une grille technique comportant 42 critères d’évaluation au sein des exploitations laitières de nos partenaires agricoles. Aujourd’hui, plus de 450 évaluations ont été réalisées dans les exploitations laitières.

    Blédina est aussi engagée avec ses fournisseurs de poulet à respecter les critères de bien-être animal fixés par l’initiative européenne du « Better Chicken Commitment (EU Boiler Ask)» d’ici à 2026. D’autres engagements sont également pris en France par Blédina pour le bien-être et l’alimentation des cochons, veaux, œufs et poissons, utilisés dans l’alimentation infantile.

  • Vos producteurs utilisent-ils du glyphosate ?

    Nous sommes favorables à une réduction de l’utilisation des phytosanitaires (dont le Glyphosate). A ce titre nous soutenons l'agriculture régénératrice qui consiste notamment à préserver les sols et la biodiversité. 

    C'est pourquoi nous accompagnons nos agriculteurs partenaires dans la recherche de solutions alternatives innovantes et viables. Nous soutenons des essais sur le plan technique et financier, notamment pour réduire l'utilisation des produits phytosanitaires (dont le Glyphosate) et le travail des sols.

    Le 21 septembre 2018, les marques de Danone en France ont reversé l’intégralité de leur chiffre d’affaires du jour, soit 5,4M€, pour contribuer au financement de ces projets. 

  • Comment avez-vous distribué l’argent récolté lors de l’opération en 2018 ? Quels projets ont été financés ?

    Grâce à la mobilisation des consommateurs le 21 septembre 2018 nous avons reversé 5,4M€ à des projets d’agriculture régénératrice via le Fonds Danone pour l’Ecosystème.

    Nous nous sommes associés avec le WWF France pour définir le cadrage de l'agriculture régénératrice et avec l'association Pour une Agriculture du Vivant pour répertorier et partager les pratiques vertueuses pour préserver les sols et la biodiversité.

    Plus de 1000 agriculteurs partenaires sont aujourd’hui engagés à nos côtés à travers 6 programmes qui leur permettent de se convertir au bio, de réduire leur empreinte carbone ou encore de mettre en place des pratiques qui préservent les sols et la biodiversité.

    28 projets pilotes innovants qui engagent plus de 100 agriculteurs sont sortis de terre, grâce à l’envie et l’énergie de femmes et d’hommes qui veulent pratiquer une agriculture plus durable, qui nous rend collectivement fiers.

    Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre page Agriculture régénératrice et projets soutenus 

  • OGM : quelle est la position de Danone ?

    Nos engagements en faveur d'une agriculture plus durable intègrent la préservation de la biodiversité et favorise la production des matières premières agricoles dans des écosystèmes durables et diversifiés.

    Nous garantissons que les fruits, légumes et céréales cultivés en France utilisés dans nos produits ne proviennent pas de variétés génétiquement modifiées (la présence de traces d'OGM devant être, selon la réglementation européenne, inférieure à 0,9%). Nous réalisons régulièrement des analyses et des audits chez nos fournisseurs pour nous en assurer.

    Par ailleurs, aucun de nos produits vendus dans l’union Européenne ne comporte d'OGM du fait du choix des matières premières et de nos filières de production.

  • Que fait Danone pour la santé des sols ?

    Face à la dégradation de la santé des sols, Danone s’est engagé en 2018 à accompagner les agriculteurs partenaires vers des pratiques visant à protéger les sols, la fertilité et la biodiversité.

    Concrètement :

    nous allons mettre en place, avec l’appui d’experts, des programmes d’accompagnements techniques sur plusieurs années comme, par exemple, l’utilisation de méthodes naturelles (bio-contrôle) pour réduire l’usage des produits phytosanitaires, la préservation des surfaces en prairies, ou encore la mise en place de nouvelles techniques culturales pour limiter le travail du sol. La couverture des sols avec des couches végétales protectrices ou des cultures intermédiaires fait également partie des solutions mises en place.

    Ces programmes s’accompagnent d‘études techniques dont les résultats permettront la mise en place de pratiques pérennes et économiquement viables. L’objectif est de permettre par la suite à chaque exploitant agricole de définir des solutions personnalisées, adaptées au territoire et au type d’agriculture pratiqué.

    Les grands axes de travail pour les sols sont :

    ·       la restauration des sols pour notamment éviter l’érosion,

    ·       la préservation de la biodiversité en surface et souterraine,

    ·       la préservation des ressources en eaux,

    ·       la lutte contre le changement climatique.

     

    Pour en savoir plus sur nos engagements 


Vous vous posez des questions ?

Contactez-nous