UN GROUPEMENT DE 10 ELEVEURS EN NORMANDIE PARTENAIRES DE DANONE

  • Leur projet : En 2020, le collectif d’éleveurs a testé sur 24 hectares des pratiques culturales innovantes afin de réduire l’utilisation des herbicides dans un contexte de conservation des sols. 

Parmi ces pratiques, les éleveurs ont testé le désherbage mécanique, pour remplacer l’utilisation de produits chimiques. Ils ont a aussi arrêté le travail du sol afin de le protéger, et associé différentes espèces végétales pour une couverture maximale des sols. Le trèfle, une légumineuse qui fixe l’azote de l’air, a été intégré à ce mélange cultural, pour pouvoir transférer cet azote aux autres végétaux tel que le colza !

Les éleveurs sont accompagnés tout au long de l’année par des conseillers techniques locaux, en individuel et en collectif. 

L’évolution des pratiques agricoles ont de multiples impacts positifs :

  • sur les sols, grâce à l’augmentation des surfaces où sont cultivées des légumineuses qui contribuent à améliorer la structure des sols et leur fertilité.
  • sur l’usage des produits phytosanitaires, car la couverture des sols évite la pousse des « mauvaises » herbes et donc réduit l’usage d’herbicides
  • sur l’autonomie alimentaire, les couverts végétaux fournissant une alimentation supplémentaire riche pour les vaches laitières
  • sur la biodiversité, grâce à une augmentation des espèces cultivées et à la diminution d’utilisation des produits phytosanitaires

L’objectif est de rechercher et appliquer collectivement des solutions qui permettent de diminuer l’utilisation du glyphosate, voire de ne plus en utiliser du tout. En 2020, grâce aux premières évolutions des pratiques agricoles dans les fermes, une première baisse de l’usage des produits phytosanitaires a pu être constatée par le groupe qui continue sur sa dynamique en 2021 pour aller plus loin !