En octobre, nous lançons une opération unique en France avec l'ensemble des magasins Auchan pour continuer le mouvement #JeSaisJagis 

et soutenir plus de projets en faveur d'une agriculture plus durable.

 

Du 16 au 20 octobre,

1 produit acheté = 0,10€ reversés

à des projets d'agriculture plus durable.

Parce que votre voix compte, nous vous avons proposé de voter

pour la thématique d'agriculture que vous souhaitiez le plus soutenir :

Nous vous communiquerons très prochainement les résultats de vos votes.  

Les projets en faveur de

l'Agriculture Biologique

----

Projet 1 : Accompagner la conversion au bio de producteurs laitiers

Qui sont-ils ?

Thomas et Jean-Luc sont producteurs laitiers partenaires en Haute Normandie.

----

Leur projet

Thomas et Jean-Luc ont décidé de se convertir à l’agriculture biologique.

Pour ce faire ils sont soutenus dans l’achat d’un nouvel équipement afin de récolter les bons fourrages bio et locaux pour leur troupeau.

Ils souhaitent aussi implanter des arbres sur leur exploitation, et mettre en place un système d’économie d’énergie.

 

Pour soutenir davantage le projet de Thomas et Jean-Luc, rendez-vous sur Miimosa.


Projet 2 : Création d'une nouvelle fromagerie

Qui sont-ils ?

AlterMonts regroupe huit agriculteurs et agricultrices de quatre fermes des Monts du Lyonnais qui se sont lancés dans l’aventure, il y a 3 ans, pour créer une fromagerie collective en agriculture biologique.

Leurs exploitations sont situées en partie dans l’impluvium de l’eau minérale naturelle Badoit.

----

Leur projet

Des fromages affinés comme le gruyère, la tome ou la raclette seront produits grâce à l’approvisionnement de 250000L de lait biologique de grande qualité.

Les fromages seront commercialisés sur place, dans la fromagerie située à Saint-Denis-sur-Coise, et dans les deux agglomérations voisines : Lyon et Saint-Etienne.

 

Première production prévue au printemps 2020 !


Action 3 : Faciliter le travail manuel lors du passage au bio

Qui est-il ?

Passionné par l’arboriculture dès son plus jeune âge, Romain aidait son grand père aux travaux dans les vergers.

Il a repris l’exploitation familiale en 2011 et a rapidement fait évoluer ses pratiques.

----

Son projet

Pour faciliter son quotidien, et répondre aux exigences de la certification Agriculture Biologique, Romain a besoin de s’équiper d’un porte-outil pour circuler facilement dans ses vergers.

En effet, l’agriculture biologique nécessite de limiter l’usage des produits phytosanitaires et le travail mécanique. 

Ce porte-outil sera partagé au sein de la coopérative dont il fait partie, soit un investissement pour huit agriculteurs !

 

Pour soutenir davantage le projet de Romain, rendez-vous sur Miimosa.

Les projets en faveur de la préservation des sols

et de la biodiversité

----

Projet 1 : Recréer un véritable écosystème de biodiversité

 

Qui est-il ?

Robert, producteur de pommes dans l’Hérault et partenaire de Bledina, cultive 150 hectares de pommiers sur son exploitation et s'investit pour la protection de la biodiversité.

Son projet d'implantation de haies lui tient tout particulièrement à cœur de par l'implication des consommateurs et leur participation à l'évolution des pratiques agricoles.

----

Son projet

Recréer de la biodiversité dans les vergers : c’est l’initiative de Robert qui souhaite implanter des haies et bandes fleuries sur son exploitation.

Bien choisies, elles améliorent la pollinisation des fruits, régulent naturellement les ravageurs, protègent les pommiers du vent et limitent l’érosion du sol

et contribuent à recréer un véritable écosystème !

Pour soutenir davantage le projet de Robert, rendez-vous sur Miimosa


Projet 2 : Limiter le labour pour favoriser la vie des sols

Qui est-il ?

Mathieu, producteur laitier partenaire dans le Rhône, est associé en GAEC familial avec son oncle et sa tante.

Il cherche constamment à améliorer ses pratiques pour l’avenir de la ferme et de notre planète notamment à travers le programme Les 2 Pieds sur Terre visant à réduire son empreinte carbone.

----

Son projet

Se tourner vers des systèmes plus économes et limiter le travail du sol : c’est le projet de Mathieu qui souhaite investir dans du matériel de substitution au labour (vibroculteur, rotolabour) pour limiter l’érosion des sols, et dans un nouveau semoir pour implanter des prairies plus riches en protéines.

 

Pour soutenir davantage le projet de Mathieu, rendez-vous sur Miimosa


Projet 3 : Améliorer la fertilisation naturelle des prairies

Qui sont-ils ?

La SICA Terragr’eau, regroupe quarante-deux exploitations agricoles engagées dans l’unité de méthanisation Terragr’eau, sur l’impluvium d’Evian, en Haute Savoie.

Terragr'eau a vu le jour en 2017 grâce à la mobilisation des agriculteurs, de la communauté de communes pays d’Evian – vallée d’Abondance et de la Société des Eaux d’Evian pour protéger les ressources en eau et renforcer le développement agricole local

----

Leur projet

Les agriculteurs mettent à disposition du méthaniseur leurs effluents de ferme pour produire de l’énergie renouvelable et un engrais naturel avec le fumier du bétail.

Objectif ? Aller plus loin en investissant dans un dispositif GPS pour perfectionner leurs actions !

Les projets en faveur du

bien-être animal

----

Projet 1 : Implantation de nouvelles prairies pour les vaches

Qui est-il ?

Vincent, producteur laitier partenaire en Basse s’est installé en 2005 sur la ferme familiale,

à la suite du départ en retraite de ses parents et fort de ses huit ans d’expérience professionnelle pour un fournisseur d’aliments pour le bétail.

----

Son projet

Pour ses 65 vaches laitières, Vincent souhaite implanter dix hectares de prairies supplémentaires autour de son bâtiment d’élevage.

Afin d’assurer le bien-être de son bétail, Vincent a aussi pour objectif d’aménager des clôtures, des abreuvoirs dans les prairies et des chemins afin que ses vaches puissent profiter du pâturage dans les meilleures conditions et le plus longtemps possible !

 

Pour soutenir davantage le projet de Vincent, rendez-vous sur Miimosa


Projet 2 : Aménagement d'un accès au pâturage

Qui sont-ils ?

Gilles a rejoint l’exploitation familiale en 1997. Quant à Loïc, c’est en côtoyant ses voisins agriculteurs qu’il a développé sa passion pour l’élevage et qu’il a rejoint l’exploitation familiale de Gilles.

Associés, ils ont pour objectif de tendre vers un système agricole durable et autonome pour être en phase avec leur vision du métier d’éleveur.

----

Leur projet 

Gilles et Loïc souhaitent améliorer le confort de leurs animaux avec notamment l’ajout de 18 logettes, la construction d’un abreuvoir, et l’aménagement d’une nurserie.

Engagés depuis 2018 à produire eux même l’alimentation de leurs vaches à la ferme, ils désirent également pouvoir atteindre leur objectif d’autonomie protéique de l’exploitation, en produisant 100% de leurs aliments à la ferme.

Ils réduiront aussi leur empreinte carbone.

 

Pour soutenir davantage le projet de Gilles et Loïc, rendez-vous sur Miimosa


Projet 3 : Aménagement d'abreuvoirs dans les prairies

Qui sont-ils ?

Marlène & Jérémie sont frères et sœurs. Passionnés depuis l’enfance par le milieu agricole, c’est en 2016  qu’ils ont décidé de rejoindre leurs parents sur l’exploitation laitière familiale.

Ils ont dépuis fait évoluer la ferme afin de pouvoir vivre de leur passion en restant fidèles à leurs valeurs paysannes.

----

Leur projet

Pour optimiser le pâturage, essentiel pour leur exploitation laitière, Marlène et Jérémie souhaitent mettre en place un réseau d’abreuvoirs dans les prairies.

Un projet pour le bien-être de leurs vaches qui profiteront au mieux des prairies  

 

Pour soutenir davantage le projet de Marlène & Jérémie, rendez-vous sur Miimosa